par | 27, Mai 2021 | conseils candidat

Faire un bon CV : mode d’emploi

par | 27 Mai 2021 | conseils candidat

Le CV est un incontournable aujourd’hui, mais faire un bon CV peut s’avérer être un exercice d’une grande difficulté lorsque l’on ne maîtrise pas ses éléments de base. 

L’idée est ici de vous donner un mode d’emploi du CV, un certain nombre de règles de base à respecter pour pouvoir construire et organiser son CV sereinement.

Cette article se veut comme un kit de démarrage pour comprendre de manière concrète ce qui est attendu d’un bon CV.

Sommaire :

     1. Construire son CV
     2. Les règles de base à respecter
     3. La structure du CV
     4. Conclusion

        1. Construire son CV

Quand on doit rédiger un CV on se jamais pas trop par où commencer. Pour bien démarrer nous vous conseillons de prendre une page blanche et d’y mettre à l’écrit toutes vos expériences professionnelles, vos différentes formations, les engagements associatifs auxquels vous avez pu participer et en dernier lieu les compétences et diplômes annexes que vous possédez ( un score au TOEIC, un Permis B ou encore une bonne maîtrise des logiciels sur lesquels vous avez pu travailler et que votre futur employeur pourrait aussi utiliser! ).

La deuxième étape consiste à hiérarchiser toutes ces informations par catégories selon l’objectif du CV. Le but ici est de garder et développer les expériences qui intéresseront les recruteurs qui liront votre CV dans le secteur qui vous intéresse et donc d’adapter ce CV à vos objectifs professionnels. Les expériences professionnelles et les formations viennent d’elles-mêmes chronologiquement mais à partir d’une certaine expérience, il n’est par exemple plus obligatoire de mettre une ligne sur votre brevet, votre baccalauréat ou votre job d’été quand vous étiez jeune et cela vous permettra gagner de la place sur votre CV. 

L’idée est d’être le plus efficace : les expériences qui intéresseront votre futur employeur !

Une fois ces deux étapes réalisées, il y a quelques règles de base à respecter.

        2. Les règles de base à respecter

  • Le CV est un “resume” comme le disent les anglo-saxons, la clé est d’être concis et donc d’éviter les descriptions trop longue et de faire tenir le CV de préférence sur 1 page,

  • Le CV n’a pas besoin d’être une oeuvre d’art graphique, un CV classique mais clair et correctement organisé vaut mieux qu’un CV graphiquement magnifique mais brouillon, notre conseil : allez sur Canva chercher un design simple et jolie puis focalisez-vous sur le fond de votre CV et sa clarté,

  • Indiquer les dates de vos expériences de début et fin (mois + année) ainsi que le type de contrat (Intérim, CDD, CDI, portage salarial..) : que l’interlocuteur puisse comprendre votre parcours sans vous poser ce type de question lors d’un entretien.

  • Soyez fier de vos accomplissements professionnels et mettez les en avant de façon organisée ! 

        3. La structure du CV

Un CV se tient en 6 grandes catégories 

  • Les coordonnées

  • Le résumé ou l’accroche pour donner envie de vous accorder un entretien !

  • Les expériences professionnelles dans l’ordre chronologique avec date et contrat,

  • Les formations, diplômes, certifications obtenues ou non obtenues (le préciser) 

  • Les expériences personnelles / Facultatives mais conseillé pour les étudiants 

  • Les compétences annexes et les centres d’intérêt

En ce qui concerne le fil de lecture et la disposition des différentes informations, il faut absolument chercher la clarté plutôt que l’originalité. Vous pouvez globalement organiser le CV dans l’ordre de la liste ci-dessus mais attention à mettre le tout en forme de manière claire. Vous pouvez jouer sur l’espace de la page pour organiser les choses comme bon vous semble tant que vous gardez en vue que l’organisation doit primer sur l’esthétique.

Point de vigilance, il est de coutume quand on travaille de mettre les expériences professionnelles en premier, à l’inverse lorsque l’on est étudiant il sera préférable de mettre en premier les formations, de façon à mettre en avant le 

Les coordonnées

 Pour cette partie très classique du CV mettez vos informations de base, vos noms et prénoms, votre numéro de téléphone et votre adresse mail et au mieux un lien vers votre profil LinkedIn. Vous pouvez également y ajouter votre adresse postale si vous souhaitez mettre en avant la proximité de votre domicile avec le lieu d’exercice supposé du poste visé. Attention cependant à ne pas laisser votre numéro de téléphone et votre adresse si vous diffusez votre CV de manière publique sur LinkedIn par exemple. 

Le résumé 

Il peut être une phrase donnant votre situation actuelle ( poste ) et votre but ou alors quelques lignes seulement  qui permettent de comprendre très rapidement qui vous êtes, votre situation actuelle, ce que vous cherchez et vos motivations pour votre prochaine expérience. 

C’est en fait comme un sous-titre qui permet une compréhension de ce qui va suivre. 

Les expériences professionnelles

Il ne faut pas s’y tromper, il va bien falloir faire une liste chronologique de vos différentes expériences professionnelles et pour chacune faire une courte liste à puce détaillant les missions principales du poste occupé. Attention cependant à ne pas tomber dans un listing bateau, soyez pour cela concis et contentez vous de 3 ou 4 points mettant en exergue vos accomplissements lors de l’expérience en question.

La formation

Ici le but est d’être concis, une ligne avec le titre de la formation, le nom de la structure de formation et les dates. Ni plus ni mois. 

Pour les étudiants, on met d’abord la formation et pour étoffer son CV si on a pas encore de nombreuses expériences professionnelles à détailler, on peut faire, et je vous le recommande, un petit résumé en dessous de cette ligne là des grands axes de la formation suivie par un court texte concis ou une liste à puce.

Les expériences personnelles 

C’est l’espace dédié à vos expériences associatives par exemple, et il n’est pas obligatoire. Si vous décidez de l’évoquer gardez de vue le lien avec votre objectif, le but est de donner du grain à moudre et de mettre en avant la cohérence de votre parcours avec cet objectif et le poste visé. Le but est de marcher sur un fil, entre montrer son originalité et le lier toujours à l’objectif global du CV. 

Les compétences annexes et les centres d’intérêt 

Pas de listing, on ne met que les compétences générales qui ont un rapport direct avec votre parcours professionnel et le poste que vous visez et des compétences générales qui vous seraient utiles dans le poste. 

Je vous conseille ici de marcher par des mots clés pouvant être techniques selon le but du CV et votre secteur. C’est souvent clair et cela permet d’être concis. Concrètement, c’est dans cette catégorie qu’il faut ajouter les langues vivantes pratiquées avec un indicateur de niveau, si possible. Si vous êtes dans le graphisme par exemple, vous pouvez également mettre dans cette catégorie les logiciels que vous maîtrisez. Si vous postulez sur un poste qui demande une mobilité il sera important d’ajouter la détention d’un permis B. Dernier exemple, si vous cherchez un poste impliquant du management, vous pouvez mettre dans cette partie les compétences inhérentes au management et le management lui-même, d’autant plus si vos expériences passées y font écho.

Du côté des centres d’intérêts, même idée mais en étant précis, le but n’est pas de remplir mais d’apprendre à vous connaître. Il faut donner des centres d’intérêts généraux mais en les personnalisant. Par exemple, on évitera : « Sport et presses » mais on essaiera d’être plus clair avec : « Football et natation et suivi de l’actualité sportive ». Pareil pour les voyages par exemple, essayez d’être précis sur les destinations et les cultures que vous avez aimé découvrir, tout en étant concis.

Photo or not photo ? 

J’ai évidemment gardé le meilleur pour la fin de notre voyage. Sur ce sujet il n’y a pas d’obligation. Si vous souhaitez en mettre une, celle-ci doit être bien cadrée, et vous devez y être bien habillé et dans une posture de travail, attention aux photos trop personnelles. Autre point qui va de soi, celle-ci doit vous plaire et ne vous forcez pas si aucune photo de vous ne vous semble de circonstance. Si vous avez une photo LinkedIn, celle-ci fera sans doute très bien l’affaire. 

Notre conseil : ajoutez une photo, c’est toujours plus sympathique d’avoir un contact humain !

        4. Conclusion

Quelques mots clés reviennent beaucoup dans cet article. 

 

La clarté, la concision et l’organisation, qui vont souvent ensemble sont primordiaux pour un bon CV, tout comme être clair sur son objectif et mettre en exergue la cohérence de votre parcours au service du poste que vous visez. 

 

La pluralité des parcours est une chance et si vous respectez ces quelques règles de bases votre CV ne reflétera que mieux votre personnalité !

À vous de jouer maintenant !  😉

NOTRE APPROCHE

Chez Bon Talent on est persuadé qu’un talent bien préparé et accompagné c’est un candidat qui arrive sûr de sa force et ouvert à la rencontre avec la bonne opportunité.

Si cet article vous a plu et que vous voulez continuer à vous préparer pour votre recherche d’emploi voici notre guide pour préparer son entretien d’embauche

NOTRE MISSION

 

Bon Talent est un cabinet de recrutement et d’approche directe au succès, à interlocuteur unique, des bureaux à Paris et Lyon pour couvrir vos besoins sur la France entière. Spécialisé en Finance et Immobilier, notre structure à taille humaine, permet de placer la proximité au coeur des échanges, le tout dans un esprit start-up.

Vous êtes à la recherche d'un accompagnement pour réussir votre recrutement ?

Nous sommes disponibles !