par | 29, Mar 2022 | conseils candidat

Comprendre le (réel) but de la prise de référence

par | 29 Mar 2022 | conseils candidat

Un processus de recrutement, c’est comme un parcours du combattant : vous faites face à une nouvelle épreuve à chaque étape. Heureusement, vous pouvez retrouver tous nos conseils sur notre Blog dédié à vous accompagner lors de vos processus. Aujourd’hui, focus sur une nouvelle étape : la prise de référence.

En quoi ça consiste déjà ? C’est un échange entre vos anciens managers et le recruteur ou votre futur employeur avec qui vous avez échangé au préalable.

Après avoir fourni les contacts de vos anciens managers, nous sommes persuadés que vous croisez les doigts pour que les retours soient positifs.

Mais vous êtes-vous déjà demandé quel était le réel but de cet échange ?

Dans cet article, vous retrouverez les informations essentielles pour comprendre le but de la prise de référence.

Sommaire :

  1. Évaluer vos savoir-faire
  2. Évaluer vos soft skills
  3. Évaluer vos performances

 

        1. Évaluer vos savoir-faire prise de référence

Pour commencer, détendez-vous et soyez sans crainte, la prise de référence n’est pas réalisée dans le but de vous piéger. Un des aspects que le recruteur va tenter d’évaluer est votre savoir-faire : les missions réalisées, les projets effectués, la durée de votre expérience etc.

Cette première étape permet au recruteur d’avoir une première vision d’ensemble afin de recontextualiser votre expérience mais également de s’assurer que le discours que vous avez eu avec lui correspond à celui de votre ancien manager.

Par exemple, les questions types pour en savoir plus sur vos savoir-faire peuvent être: 

  • Comment s’est déroulée la collaboration de (votre nom) au sein de (votre ancienne entreprise) ?
  • Combien de temps avez-vous travaillé ensemble ?
  • Quel est votre lien professionnel avec le candidat ?

        2. Evaluer vos softs skills prise de référence

Un autre des aspects déterminants de la prise de référence est l’évaluation des softs skills.

On en parlait il y a quelques mois sur Linkedin : gardez bien en tête que ces compétences sont tout aussi importantes que vos compétences techniques lors du choix de votre profil face à un autre candidat.

Tout au long du processus de recrutement, vous vous êtes montrés sous votre meilleur jour et vous avez bien raison, mais sachez que le recruteur en a aussi conscience. Il n’a pas eu la possibilité de s’assurer à 100% que vous ayez toutes les compétences comportementales requises pour le poste. C’est dans ce contexte qu’il est agréable d’avoir l’avis d’un acteur neutre ayant pu observer et collaborer avec votre personnalité.

Sur ce point, le recruteur va souvent poser des questions suffisamment ouvertes afin de vous (re)découvrir à travers votre dernière expérience professionnelle: êtes-vous autonome, empathique, adaptable, comment vous êtes-vous intégré ?

Afin d’en savoir davantage sur compétences comportementales, le recruteur peut poser des questions telles que :

  • Quels sont les forces et axes d’amélioration de (votre prénom) ?
  • Si il/elle a le choix, préfére t’il/elle travailler seul(e) ou en équipe ?
  • Avec quel type de candidat avait-il/elle du mal à travailler ?

        3. Évaluer vos performances prise de référence

Savoir piloter des projets tout en étant un collaborateur agréable d’une entreprise, c’est bien.

Avoir été performant, c’est encore mieux.

Le recruteur ne s’attend pas à ce que vous ayez triplé le chiffre d’affaires de votre ancienne structure, sauf si c’est ce que vous lui avez communiqué bien entendu (et s’attend encore moins que vous faisiez la même chose pour lui bientôt), mais il souhaite constater à travers la prise de référence que vous avez fait évoluer le service et donnez le meilleur de vous-même afin d’atteindre vos objectifs fixés.

Que les objectifs aient été atteints ou non, ce n’est pas ce qui fera pencher la balance. Entre les lignes du discours de votre ancien manager, le recruteur désire comprendre que vous vous êtes donné les moyens d’être performant à votre échelle.

Pour en savoir plus sur vos réalisations lors de votre dernière expérience, le recruteur peut interroger votre ancien manager de la façon suivante :

  • Etait il/elle moteur/trice dans la vie d’entreprise ?
  • Quels sont les projets significatifs portés par (votre nom) ?
  • D’une manière générale, (votre nom) a t-il/elle atteint ses objectifs ?

⚖️  Nota bene :

Vous devez être tenus au courant avant une prise de référence et

elle doit uniquement traiter des éléments liés au poste auquel vous postulez.*

*Article L. 1221-8-et L.1221-9 du Code du travail

        Conclusion

Vous l’aurez compris, le réel but d’une prise de référence c’est :

  • En savoir plus sur vos compétences techniques
  • En savoir plus sur votre personnalité
  • En savoir plus sur votre potentiel 

NOTRE APPROCHE

Chez Bon Talent nous sommes persuadés qu’un talent bien préparé et accompagné c’est un candidat qui arrive sûr de lui et de ses compétences mais qui reste également ouvert à la rencontre pour trouver la bonne opportunité.

Si cet article vous a plu et que vous voulez continuer à vous préparer pour votre recherche d’emploi, voici nos guides pour vous démarquer en processus de recrutement et annoncer une démission à votre employeur.

NOTRE MISSION

 

Bon Talent est un cabinet de recrutement et d’approche directe au succès, à interlocuteur unique, des bureaux à Paris et Lyon pour couvrir vos besoins sur la France entière. Spécialisé en Finance et Immobilier, notre structure à taille humaine, permet de placer la proximité au coeur des échanges, le tout dans un esprit start-up.

Vous êtes à la recherche d'un accompagnement pour réussir votre recrutement ?

Nous sommes disponibles !